Jaris

Jaris est l'unique centre de formation en France à proposer un accompagnement pédagogique d'éducation et d'insertion so...



Jaris est l'unique centre de formation en France à proposer un accompagnement pédagogique d'éducation et d'insertion sociale gratuit aux métiers du journalisme, de l'audiovisuel et du numérique. 

L'action est à destination de publics fragilisés de 16 à 50 ans qui sont, majoritairement, des personnes non diplômées, en difficulté, en précarité ou en situation de handicap.

L'initiative est portée par l’association Act’Pro Ile-de-France Formation, fondée en 2003 et installée au cœur de la « Cité de joie » au Plessis-Trévise, première cité d’urgence Emmaüs.

Eric Canda, père de Jaris, nous en explique ci-dessous son rôle social et professionnel.


Jaris est né de la propre expérience de vie d'Eric qui s'est retrouvé en situation de handicap. 

Ce professionnel de l'audiovisuel, qui a grandi au coeur des mouvements Emaüs, voulait transmettre un métier qu'il a dû repenser et "se servir de l'universalité du langage audiovisuel pour redonner pied dans la société" à des gens et les aider à "renouer avec l'emploi". 

Comme il nous l'explique ci-dessous.


Jaris ne se contente pas de mettre le pied à l'étrier aux personnes : il leur apprend aussi (et surtout) à monter. 

Comme en témoigne, par exemple,  les 12 personnes issues des différentes cités environnantes ayant travaillé sur le film documentaire Et l'Abbé créa la Cité de la Joie, à l'occasion des 60 ans de la création de ladite cité.

Tous sont devenus des professionnels de l'audiovisuel. Avec les valeurs de citoyenneté inhérentes à Jaris. 


Témoignages :

"Jaris m'a formé", clame naturellement Rédouane. Aujourd'hui réalisateur, il estimait, avant sa rencontre avec Eric Canda, que l'audiovisuel ça n'était pas pour lui. "Trop compliqué", pensait-il.

A côté de la formation qu'il juge "complète", il considère avoir appris bien plus : à retrouver estime de soi et à cultiver un regard différent sur le monde qui nous entoure, comme il nous l'explique lui-même ici.
 

Olivia, quant à elle, voulait être technicienne du son. Mais sans diplôme et ayant arrêté l'école à 16 ans, elle trouvait portes closes chez tous les centres de formation.

A Jaris, elles lui étaient grandes ouvertes. Elle y a appris le métier de JRI (Journaliste Reporter d'Images), dans "une ambiance très humaine", témoigne-t-elle.

Et de comparer les méthodes avec M6, où elle a fait ses 6 mois de stage (pour le journal). " Ça va très vite", "on ne  prend pas le temps de se poser". Tandis qu'à Jaris ils travaillent en apprenant des gens.


Les proches d'Olivia sont très fiers de son parcours. Il faut dire que partir de petits boulots en petits boulots pour arriver à JRI, "le grand écart est énorme", estime dans un sourire celle qui était bouchère juste avant d'intégrer Jaris.

Jaris, pour elle, c'est "comme une famille". Elle sait pouvoir compter sur eux. "Ils ne nous lâchent pas". Toujours en lien avec l'équipe, elle n'hésite pas à venir voir la nouvelle promotion pour contribuer à les motiver.

Car elle est la preuve vivante qu'il faut toujours persévérer.


Lire la présentation synthétique de Jaris.



Contacts : JARIS formation : 18 avenue Aubry 94420 LE PLESSIS-TRÉVISE www.jaris.fr contact@jaris.fr

Related

Jaris 955552786616105259

Enregistrer un commentaire

emo-but-icon

Rechercher dans ce blog

Les acteurs de terrain soutenus par la Fondation Abbé Pierre

Des contenus à partager

Les plus consultés

Découvrez le Secteur Promotion des Habitants

item